Quelle est la différence entre méditation et voyage chamanique ?

Nous allons voir les ressemblances de ces deux techniques, puis, dans un second temps, les différences.

RESSEMBLANCES ENTRE MÉDITATION ET VOYAGE CHAMANIQUE

La 1ère fois que l’on m’a posé cette question, j’ai marqué un temps d’arrêt. Car en fait, dans ma vie quotidienne, ce sont deux pratiques particulièrement riches et complémentaires.

La méditation, que je pratique en portant mon attention sur ma respiration, puis sur la respiration et le corps, puis sur la respiration et des images inspirantes de la Nature, vise à m’apporter la paix intérieure, la concentration et la sensibilité à la beauté qui m’est chère.

Le voyage chamanique me permet de trouver des réponses aux questions que je me pose et de proposer des avancées extrêmement rapides à ceux que j’accompagne.

Donc clairement, ma première réponse à été : non, cela n’a rien à voir.

Mais j’ai posé  » un petit drapeau  » à cet endroit-là pour apporter de l’eau à ce moulin…

Et on m’a posé cette même question une seconde fois. Comme quoi il y avait vraiment une question. Et là comme par hasard, à ce moment-là une cliente m’a racontée que lors d’une méditation elle avait touché des choses tellement formidables qu’à présent elle voulait absolument apprendre trrrrrrès vite le voyage chamanique (!!!!).

Ce fut alors l’occasion de me souvenir qu’il existe une autre forme de méditation, que j’appelle méditation d’expansion de conscience. On y part de la conscience de son corps, puis de son soi entier, puis on étend la conscience à toute la pièce dans laquelle on est. On y passe un petit moment tranquille, puis on étend sa conscience à tout le quartier, puis à la ville, puis au pays, etc.

Bien sûr, on peut rajouter la 3D et aller aussi au-dessous et/ou au-dessus du sol. C’était le cas pour cette femme, qui avait été invitée à ouvrir sa conscience vers le ciel et y avait rencontré plusieurs alliés.

Ça, ce sont les point communs. Passons aux différences.

DIFFÉRENCES ENTRE MÉDITATION ET VOYAGE CHAMANIQUE

Je les vois au nombre de trois :

  • la méditation se pratique en position assise les yeux fermés dans le silence. L’apprentissage du voyage chamanique se fait allongé au son du tambour. Mais avec sa maîtrise vient la possibilité de voyager dans n’importe quelle position et sans tambour.
  • la méditation implique une certaine immobilité alors que le mot même de voyage chamanique implique la notion de déplacement, allant jusqu’à la possibilité de dresser une véritable cartographie des différents lieux visités dans le subtil.
  • en voyage chamanique, c’est l’animal-totem qui répond à l’intention (ou à la question) que nous posons pour le voyage. Cet animal-totem est le garant que la réponse sera donnée par notre nature profonde. Cette sécurité n’existe pas à ma connaissance dans la méditation, et ça peut être n’importe quelle partie de notre psyché qui répond (oui le mental sait très bien se déguiser ;-).

 

Cet article est un essai, une proposition. N’hésitez pas à le commenter et y amener votre expérience et vos arguments.

J’y répondrai avec plaisir dans la limite de mes connaissances 🙂