Cet été 2018, j’ai participé à un stage d’Alimentation Vivante avec Irène Grosjean. Irène est la preuve même de son approche de la santé : à 88 ans elle conduit toujours sans lunettes, entend très bien, a une vivacité d’esprit que beaucoup de jeunes lui envieraient, un cerveau qui tourne à merveille et, signe de belle vitalité, de la joie à revendre 🙂

C’est en écoutant ses vidéos que je l’ai découverte et que j’ai décidé de participer à l’un de ses stages.

 

 

Lors de ce stage, j’ai particulièrement apprécié la simplicité de la vision d’Irène Grosjean, articulée autour de trois idées principales :

 

  • la comparaison du régime alimentaire de l’être humain avec celui des animaux dont il est le plus proche,
  • « Que ton aliment soit ta seule médecine » Hippocrate,
  • une personne en très bonne santé ne peux pas tomber malade.

 

LA NATURE ANIMALE DE L’ÊTRE HUMAIN

 

L’être humain est un animal de la famille des mammifères et de la sous-famille des grands singes et ce simple fait mène Irène aux constatations suivantes :

Nous avons des comportements alimentaires totalement différents de celui des autres espèces :

  • nous sommes le seul animal qui boit le lait d’un autre animal,
  • nous sommes le seul animal adulte qui boit du lait,
  • nous sommes le seul animal qui cuit ses aliments,
  • nous sommes le seul animal qui continue à manger quand il est malade.

Nos comportements alimentaires n’ont plus rien à voir avec ceux des grands singes, espèces dont nous sommes pourtant extrêmement proches. Nous avons les mêmes dentitions et systèmes digestifs, et pourtant nous nous considérons comme omnivores quand les grands singes sont frugivores, insectivores et folivores (mangent des feuilles).

La logique voudrait donc que notre régime alimentaire soit semblable au leur, c’est-à-dire composé de végétaux crusHum. Oui la marche est haute en terme de changement d’habitudes, c’est le moins qu’on puisse dire !

Irène nous donne tous les éléments pour franchir cette marche dans ce stage, en faisant de la transition alimentaire un chemin de  joie plein de découvertes.

 

UNE ALIMENTATION PHYSIOLOGIQUE : L’ALIMENTATION VIVANTE

 

L’alimentation physiologique de l’être humain est végétale et crue.
Elle est dite « vivante » car ce qu’on y mange pousse si on le repique en terre.

 

L’alimentation vivante est donc composée de légumes, de fruits frais, de fruits secs (et d’insectes vivants lol… non ça c’est moi qui le rajoute pour le fun, mais en théorie c’est possible :-). Et chaque midi de ces trois jours nous nous sommes régalés avec un magnifique buffet préparé sous nos yeux (et dont les recettes nous sont données bien sûr).

Et là, surprise ! La valse de la diversité est stupéfiante ! Loin de manger salade sur salade, nous voici à déguster une diversité de goûts, de textures et d’associations que nous n’aurions jamais pu imaginer… et c’est la danse des salades, des smoothies, des jus à l’extracteur, des graines germées, des légumes lacto-fermentés, des spaghettis crus, des soupes froides ou chaudes, des faux-mages surprenants, des délices deshydratés et même une pizza toute crue : -)))

 

Rien de tristounet par ici visiblement, pas de privations et beaucoup de formidables découvertes :-)))

 

Et en 3 jours d’alimentation vivante je me sens déjà beaucoup mieux :-)))

LA SANTÉ PAR IRÈNE GROSJEAN

 

La santé pour Irène tient dans une belle respiration, du mouvement, une alimentation vivante et une bonne évacuation des déchets de notre corps. Quand tout cela marche bien, aucune maladie ne peut nous atteindre.

Elle explique sa vision de la santé par une métaphore très explicite : La métaphore de la poubelle :

Prenez une poubelle propre et vide et une poubelle pleine de détritus
Posez-les toutes les deux dehors et attendez.
Au bout d’un temps des mouches arrivent et tournent autour des poubelles, pour finir par toutes se poser…sur la poubelle pleine bien sûr.

La poubelle propre représente une personne en santé, nourrie à l’alimentation vivante.
La poubelle pleine représente une personne à l’alimentation « comme à la télé ».
Les mouches sont les maladies, et on peut les étudier tant qu’on veux, les supprimer avec du flytox, elles reviendront infester la poubelle pleine.

Et encore mieux : si vous videz la poubelle pleine et que vous la nettoyez, les mouches disparaîtront 🙂

Important : finis l’esprit confus, la mauvaise mémoire, les angoisses de tout poil, la volonté aux pelotes et autres réjouissances psychiques  : le passage à l’alimentation vivante décrasse aussi bien le corps que l’esprit !

Les vaches ne seraient jamais devenues folles
si on ne leur avait pas fait manger de la viande,
incompatible avec leur physiologie. 

Irène Grosjean

MON AVIS SUR L’APPROCHE D’IRÈNE

J’apprécie particulièrement l’approche de la santé que propose Irène car elle est simple, logique, basée à la fois sur la reprise du pouvoir sur soi et sur la confiance en la Nature et en notre propre nature…. comme dans la vision que j’enseigne à Danse la Vie 🙂

Et pour parfaire les accointances, nos objectifs sont identiques :

Permettre à chacun de se relier à sa Source,
reprendre le pouvoir sur soi,
trouver sa place dans la société et la prendre.

Irène accompagne ses consultants/stagiaires par la transition alimentaire alors que j’accompagne les miens en les reliant à leur Source, puis à leur vocation et au passage à l’action grâce à la merveilleuse efficacité du voyage chamanique.

Donc à ce stage j’ai testé et approuvé l’alimentation vivante et depuis, j’ai déjà bien modifié ce que je mange sans en être encore à l’alimentation vivante.

Mais c’est décidé, j’y vais et je vous tiendrais au courant 🙂

Plus d’infos :

Site d’Irène Grosjean : Irène Grosjean
Les vidéos d’Irène Grosjean
(playlist Alimentation) : Vidéos Irène
Site du Chou Brave, magazine de l’alimentation vivante et de l’abondance : Le Chou Brave